Algues - algues vertes, algues filamenteuses dans l`eau

 
Que sont les algues?

Les algues sont la plupart du temps  des végétaux unicellulaires  qui se nourrissent sourtout d`azote, phosphore, potasse, magnesium , calcaire etc…. Elles peuvent assimiler, c´est à dire elles peuvent absorber du CO2 de l´air ou de l`eau. Les algues sont capables de développer des glucides grâce à la lumière et à l`eau.

 

Il existe une centaine d`espèces d´algues, la plupart du temps ce sont des organismes unicellulaires qui forment des colonies. L`eau est opaque à cause des algues vertes.
 

Algues vertes
Algues vertes
Les algues filamenteuses font partie de la famille des algues vertes, elles forment des tapis d`algues et sont très répandues dans les étangs. Il y a des milliers d´espèces d`algues. Dans le classement traditionnel, les algues Chloromonadophyta, les algues jaunes-vertes, les algues dorées, les diatomées et les algues brunes font partie en tant que classe du groupe de Heterokontophyta. 

 

Les algues en filament sont définies parfois comme algues filamenteuses ou écume d´étang. Ce sont des fils fins de couleur verte, elles forment des tapis flottants qui se déplacent sur l`étang à cause du vent. Ces algues sont souvent sur les rochers, arbres inondés, plantes aquatiques et pontons

 

Les algues macrophytiques ressemblent à des vais plantes car elles semblent avoir une tige et des feuilles et sont accrochées au sol. L`algue chara aussi appellée herbe musc (parce que elles répandent une forte odeur de musc) est une alge macrophytique très rèpandue. Chara est rugueuse à cause des dépôts calcaires sur sa superficie. Cette propriété lui a donné un autre nom qui est souvent utilisé - Steinwurz.

Problèmes d`algues

La plupart du temps, les algues n`ont pas une grande valeur pour votre étang. Les formes filamenteuses (algues filamenteuses) et le plancton se répandent très vite et leur mort subite peut causer une insuffisance d`oxygène. Le besoin d`oxygène des poissons dans un étang peut être compenser par des plantes aquatiques, elles peuvent prospérer sans être en concurrence avec les algues.

 

Les problèmes d`algues sont causés en général par un surplus en nutriments (nitrate et phosphate). A partir du moment qu`un étang  est installé, des nutriments des alentours tombent dans cet étang. Plus un étang est agé, plus il est récceptif aux problèmes d`algues. L`eau qui provient des prairies, des champs, paturages, réservoirs de désinfectant et qui tombe dans l´étang  accélère la croissance des algues.

 

Une croissance excessive des algues contribue à un dépérissement des plantes aquatiques, la lumière solaire qui est importante pour la croissance des plantes, est bloquée. Les problèmes de goût et d´odeur de l`eau potable et parfois la mort des poissons sont liés à un développement excessif du plancton. Algues filamenteuses et macrophytiques forment une dense vegetation, ainsi pêcher, nager et autres activités de loisirs ne sont presque plus possible. Couvrir totalement un étang n`est pas une solution: cela peut empêcher la pénetration de la lumière et la production d`oxygène qui sont importantes. Si le surplus en algues est en conflit avec l`usage prévu de l`ètang, alors il faut réfléchir à une méthode pour le contrôle des algues   

 

Contrôle des algues

Les tapis d`algues filamenteuses peuvent être enlever avec un râteau, un filet de pêche ou des appareils semblables. Cette méthode de contrôle demande beaucoup de travail et permet seulement un contrôle temporaire. Dans certains cas, les algues juste enlevées repoussent déjà

 

Avant d`utiliser des produits chimiques, il faut prendre en compte l`éventuelle pollution des réserves d`eau, le délai d`attente pour l`abreuvement du bétail, la consommation de poisson, la nage et des éventuelles irritations.

Un „contrôle biologique“ se forme lorsqu`on utilise une forme de vie pour contrôler d`autres ou de manipuler l`équilibre biologique de manière qu`un fléau non voulu soit influencé négativement. Il est important d`être prudent si on se decide pour l`utilisation d`un contrôle biologique.

 

Le centre de gestion des plantes aquatiques en Angleterre a testé „Barley Straw“ pour un eventuel contrôle du plancton et des algues filamenteuses. Ces tests ont été effectués contiunuellement au cours des 15 dernières années. „Barley Straw“ et d`autres types de paille ont été utlisés aux Etas-Unis occasionnellemet avec des resultants très melangés, le problème n`a pas été résolu complètement. 

 

 
Share to Facebook Share to Twitter Share to Linkedin